loader image

C’est quoi un commerce ?

Un lieu, un endroit où l’on viendrait effectuer une transaction ?
Assouvir une envie ?

Avec l’essor fulgurant du digital, un commerce ne peut plus seulement
être se limiter au rationnel, au fonctionnel.

Aujourd’hui, les commerces dépassent les lieux, ils deviennent des
destinations. Des destinations où l’on prend plaisir à aller, où l’on
découvre et où l’on se découvre.

Chez Aristide, nous aidons les commerces à devenir des destinations
grâce au marketing sensoriel.

Après tout, nous ne sommes pas des robots.

Une fragrance intense et chaleureuse peut réveiller des souvenir tapis au plus profond de notre être, l’éclairage doux et subtil peut mettre l’accent sur le bon produit, celui dont nous avons besoin…

Cette philosophie, nous la pratiquons depuis plus de 15 ans avec Light in Shop. Notre équipe experte et créative vous accompagne pour des scénographies au service de la lumière retail.

Et aujourd’hui, nous vous devons plus que la lumière !

En passant de Light In Shop à Aristide nous vous proposons de découvrir un nouveau monde de sensations retail.

Aristide Designers de sensations retail

Nos valeurs

en savoir +

Conforme aux principes du devoir, de la vertu, de la morale sociale et de la justice. Pas de pratique illégale tolérée.

Honnêteté

en savoir +

Fait de prendre en considération et d’écouter l’autre

Respect

en savoir +

Acte par lequel on s’engage par son action à accomplir ses obligations envers des tiers et soi-même.

Engagement​

en savoir +

Relation entre personnes ayant conscience d'une communauté d'intérêts, qui entraîne l'obligation morale de ne pas desservir les autres et de leur porter assistance.

Solidarité​

Charte des droits humains

ARISTIDE est un leader du marketing sensoriel retail en France.

Nos équipiers agissent avec conviction. Le respect de l’être humain et de sa dignité est au cœur des valeurs de l’entreprise. C’est ce que la société ARISTIDE (Light In Shop) a souhaité illustrer à travers cette Charte, qui propose une vue d’ensemble des principes que nous entendons appliquer.
Nous travaillons avec des fournisseurs à travers le monde, il est donc tout naturel que nous portions la plus grande attention au respect de l’éthique et des droits humains non seulement au sein de notre société mais aussi en faisant respecter ces principes auprès de notre chaîne de valeur.
Notre société se situe au cœur des évolutions sociales et environnementales comme par exemple, l’optimisation énergétique, la protection de l’environnement ou la réduction des déchets. Ce sont autant de leviers majeurs de transformation de la relation de l’Homme avec son environnement.
ARISTIDE (Light In Shop) se positionne en prise avec les grandes évolutions du monde, ce qui rend non seulement légitime, mais surtout naturelle, notre démarche de responsabilité sociétale du Groupe, engagée depuis de nombreuses années au sein de nos équipes.

Ces objectifs sont en adéquation avec les Principes Directeurs de l’ONU publiés en 2011 qui définissent un cadre de référence pour prévenir et traiter tout écart sur la base du principe « Protéger, Respecter, Réparer ».

C’est dans cette optique qu’ARISTIDE (Light In Shop) veille à mettre en application non seulement les législations mais, au-delà des lois, les standards internationaux en matière de droits humains comme la Déclaration universelle des droits de l’homme et les 8 conventions fondamentales de l’Organisation internationale du Travail.
législations mais, au-delà des lois, les standards internationaux en matière de droits humains comme la Déclaration universelle des droits de l’homme et les 8 conventions fondamentales de l’Organisation internationale du Travail.
Le refus du travail des enfants et du travail forcé, des conditions d’emploi décentes, l’absence de discrimination, la santé et la sécurité sont autant de thématiques essentielles sur lesquelles ARISTIDE (Light in Shop) choisit d’agir et de communiquer. Il était donc tout naturel de concevoir un support de référence commun à l’ensemble des équipiers ainsi qu’à nos fournisseurs.
Eric Matignon, Président
Le Pacte Mondial des Nations unies invite les entreprises à adopter, soutenir et mettre en œuvre dans leur sphère d’influence, un ensemble de valeurs fondamentales en matière de droits humains, de normes du travail, d’environnement et de lutte contre la corruption :

-La Déclaration universelle des Droits de l’Homme,
-La Déclaration sur les principes fondamentaux et les droits au travail de l’Organisation Internationale du Travail (O.I.T.),
-La Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement,
-La Convention des Nations Unies contre la corruption.

  • 1. Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits humains.
  • 2. Les entreprises sont invitées à veiller à ne pas se rendre complices de violations des droits humains.
  • 3. Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d’association et à reconnaitre le droit de négociation collective.
  • 4. Les entreprises sont invitées à contribuer à l’élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire.
  • 5. Les entreprises sont invitées à contribuer à l’abolition effective du travail des enfants.
  • 6. Les entreprises sont invitées à contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d’emploi et de profession.
  • 7. Les entreprises sont invitées à appliquer l’approche de précaution face aux problèmes touchant à l’environnement.
  • 8. Les entreprises sont invitées à prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement.
  • 9. Les entreprises sont invitées à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.
  • 10. Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.

Les enjeux prioritaires d’Aristide

Pour mener à bien ses activités, Aristide emploie 35 collaborateurs et fait appel à deS partenaires, fournisseurs et sous-traitants dont l’activité est susceptible d’impacter les droits fondamentaux des travailleurs. Ainsi, au-delà des dispositifs en place pour ses propres collaborateurs, Aristide entend exercer une vigilance raisonnable à l’égard des collaborateurs de ses fournisseurs et sous-traitants, notamment sur les enjeux suivants :
  • Santé et sécurité : Fourniture d’équipements appropriés, formation régulière des collaborateurs en matière de sécurité et suivi des accidents et maladies ;
  • Rémunération : Respect de la législation locale sur le salaire minimum, le versement d’un salaire correspondant au nombre d’heures effectivement travaillées, l’égalité salariale et le versement régulier et dans des délais raisonnables du salaire ;
  • Temps de travail et congés payés : Respect de la législation locale sur la rémunération des heures supplémentaires de travail, le respect d’un temps de pause quotidien, d’un jour de repos hebdomadaire, l’octroi de congés parentaux ;
  • Représentation des salariés : Respect de la législation nationale sur la liberté d’association et le droit à la négociation collective. Garantie de l’absence de discrimination des travailleurs impliqués dans de telles structures représentatives ; – toute forme de discrimination (cf Charte pour la diversité et l’inclusion) ;
  • Travail forcé et emploi des travailleurs mineurs : Respect de la législation locale sur l’âge minimum d’accès à l’emploi, l’interdiction d’embauche d’enfants âgés de moins de 15 ans et d’embauche de jeunes âgés de moins de 18 ans pour tout type de travail dit dangereux et la signature d’un contrat de travail précisant les éléments du poste.
L’entreprise s’efforce de créer un environnement garantissant l’égalité des chances pour toutes et tous.
  • Toute décision de l’entreprise, en matière d’embauche, d’affectation, de rémunération, d’avancement, de formation, de discipline, de retraite et de cessation de la relation de travail se fonde uniquement sur des facteurs objectifs, et n‘est pas liée au sexe, à l’âge, la nationalité, l’ethnicité, la race, la couleur, la croyance, la caste, la langue, le handicap mental ou physique, l’appartenance à une organisation, l’opinion, l’état de santé, le statut marital, l’orientation sexuelle, la naissance, ou les caractéristiques civiques, sociales ou politiques du travailleur.
  • Les décisions d’embauche, de promotion et de formation sont basées sur la définition de fonction, le profil professionnel, l’expérience et les compétences des personnes.
En adoptant cette charte, Aristide s’engage dans une démarche de progrès consistant à mettre en place tous les moyens raisonnables appropriés afin d’optimiser son impact positif sur les droits humains, tout au long de sa chaîne de valeur. A ce titre, Aristide s’inscrit dans la perspective des Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par les Nations Unies et notamment les cibles suivantes qui visent d’ici à 2030 à :
  • « faire en sorte que tous les hommes et les femmes, en particulier les pauvres et les personnes vulnérables, aient les mêmes droits aux ressources économiques et qu’ils aient accès aux services de base, à la propriété, au contrôle des terres et à d’autres formes de propriété, à l’héritage, aux ressources naturelles… » (ODD 1.4)
  • « Prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite d’êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes. » (ODD 8.7)
  • « Défendre les droits des travailleurs, promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et assurer la protection de tous les travailleurs, y compris les migrants, en particulier les femmes, et ceux qui ont un emploi précaire. » (ODD 8.8)
  • « Autonomiser toutes les personnes et favoriser leur intégration sociale, économique et politique, indépendamment de leur âge, de leur sexe, de leur handicap, de leur race, de leur appartenance ethnique, de leurs origines, de leur religion ou de leur statut économique ou autre. » (ODD 10.2).

Aristide (Light in Shop) noté silver RSE par ECOVADIS

La politique RSE engagée de LightInShop nous a permis de rentrer au 86ème percentile du classement de la start-up de notation Ecovadis.

Un niveau SILVER pour reconnaitre les actions concrètes déployées en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise.

Cette nouvelle évaluation place Light In Shop dans le TOP des entreprises fabriquant des luminaires.

1 /100
environement
1 /100
social & droits de l'homme
1 /100
éthique
1 /100
achats responsable

ECOVADIS

EcoVadis opère une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE utilisée par plus de 55 000 entreprises de toutes tailles dans 150 pays. EcoVadis combine un système d’information et un réseau d’experts pour mettre à disposition de ses clients acheteurs et fournisseurs des notations simples, fiables et comparables couvrant 198 catégories d’achat et 21 indicateurs (des « émissions de CO2 » au « travail des enfants »). 70% des entreprises du CAC40 et plus de 300 grands groupes internationaux utilisent la solution EcoVadis pour cartographier les risques, couvrir les exigences de prévention anti-corruption et de devoir de vigilance et encourager l’innovation sur toute la chaîne de valeur incluant Axa, Auchan, Alstom, Heineken, L’Oréal, LVMH, Nestlé, Orange, Pernod-Ricard, Renault-Nissan, Sanofi et Schneider Electric. www.ecovadis.com/fr

porte avec fierté l’étendard de l’industrie française

L'Atelier Aristide

L'Usine Aristide

Aristide Hong kong